Le droit social à Toulouse et alentour

Maître Ludovic Sérée de Roch

Installé à Toulouse, dans le département de la Haute-Garonne (31), le Cabinet de Maître Ludovic Sérée de Roch intervient en droit social, pour ce qui a trait aux questions liées aux relations individuelles et collectives du droit du travail et du droit de la Sécurité sociale.

Qu’il s’agisse de durée ou d’aménagement du temps de travail, des nouvelles technologies de l’information, de la protection des données personnelles, du droit social financier, le Cabinet dispose de toutes les compétences requises pour apporter tout son concours à toute personne physique ou morale désireuse de faire appel à ses services.

Pour prendre rendez-vous avec Maître Sérée de Roch, merci de contacter le Cabinet du lundi au vendredi.

Compétences en droit social

Le Cabinet de Maître Ludovic Sérée de Roch dispose des compétences nécessaires en matière de relations collectives de travail, à l’instar du conseil et de l’assistance sur les conséquences sociales des opérations de restructurations telles que la cession, la fusion, l’externalisation ou le plan de sauvegarde de l’emploi. Il dispose également de toutes les compétences dans le conseil et l’assistance dans la négociation et la conclusion d’accords collectifs d’entreprise et de conventions collectives de branche.

Le Cabinet intervient dans les relations individuelles de travail à travers la rédaction des contrats de travail, la gestion sociale des salariés détachés, expatriés ou impatriés, de même que la mise en place des statuts de dirigeants.

contrat

Autres compétences

Le Cabinet de Maître Ludovic Sérée de Roch intervient en droit social financier pour les opérations d’optimisation des rémunérations individuelles ou collectives, l’épargne salariale et la mise en place de stock-options, de plans de retraite supplémentaire et de prévoyance.

En matière de droit de la sécurité sociale, il œuvre à travers le conseil aux entreprises dans le cadre de la procédure de reconnaissance du caractère professionnel de l’accident ou de la maladie, la contestation de la reconnaissance du caractère professionnel des accidents du travail et des maladies professionnelles, le conseil et l’assistance dans le cadre d’actions en reconnaissance de la faute inexcusable.